Armies on Parade est à nos portes!

Nous sommes rendu au dernier article de notre série et je me suis dit: ”Peut-être que certaines personnes ont des ”Realm of battle board” qui trainent comme moi à la maison. Pourquoi ne pas me servir de la dernière semaine pour en faire une pour un article?”. Là, j’ai un problème puisque j’ai tellement aimé peindre un de mes board que j’ai décidé de me lancer dans la peinture complète de la table et de faire un thème qui fitte avec la majorité de mes armées de Warhammer 40k et une partie de mon Age of Sigmar. Les conseils qui suivent vous serviront à accomplir une table rapidement et qui look bien pour accueillir vos amis après la pandémie.

Les couleurs du Board

1- Du Primer noir sur toute la surface. Ne vous en faites pas si ce n’est pas égal. Cela ajoute un contraste de couleurs.
2- Drybrush de noir à certains endroits, Drybrush de brun et de gris à d’autres. Un brun et un gris foncés sont recommandés. Cela permet encore d’ajouter un peu de contraste de couleur contrôlé. Ici j’ai utilisé: Dryad Bark, Mechanicus standard grey et Corvus black.
3- Assurez-vous que votre chien ne se couche pas sur votre projet…

La lave

4- Une couche de base de Troll Slayer Orange. Le but est de remplir chacune des craques et de dépasser un peu sur les côtés. De cette façon vous avez un fond orange plus frappant, avec des effets de reflets dans les craques et leurs parois. Cela vous prendra probablement 2-3 couches successives. Portez plus d’attention sur le centre de la craque que les parois.

5- Drybrush de Fire Dragon Bright sur les parois autour des craques créant ainsi un effet de luminosité sortant de celles-ci. Il n’est pas nécessaire d’être intense sur cette étape, appliquez jusqu’à ce que vous ayez l’effet désiré. Assurez-vous de bien faire ressortir les crânes.

6- Layering de Flash Gitz Yellow à chaque jonction, croisement et au centre des longues craques. La première couche, vous pouvez en appliquer un peu plus loin, mais à la deuxième assurez-vous de vous concentrer sur le centre, les croisements ou les jonctions. Ça permettra de faire un gradué de couleurs simple, mais donnant l’impression que la lave est plus intense à certains endroits.

Conclusion

C’est ici que ce termine notre série d’articles sur Armies on Parade. J’espère que cela vous aura inspiré et donné envie de peindre vos projets. Peut-être que certains de ces articles vous auront aidé à vous lancer ou à vous débloquer sur un projet trop longtemps mis de côté. Petite note importante, au Québec il est vrai que nous ne pouvons gagner le prix d’Armies on Parade car il a une valeur monétaire. Une loi au Québec rend le fait de gagner des prix ayant une valeur en argent difficile, ce qui fait que Games Workshop laisse souvent le Québec en dehors de ce genre de concours. Cependant, il nous est toujours possible de participer, d’être affiché sur leur site web, dans leur revue White Dwarf, sur leur plateforme Twitch et sur les médias sociaux tel que Facebook, Twitter et Instagram. Bien que ce soit dommage pour le prix, soyons honnêtes, on fait ce hobby pour le plaisir et comme je vous ai déjà dit, c’est une journée qui sert à célébrer le hobby. Alors, partagez nous vos projets sur notre Facebook et laissez nous vos commentaires pour nous dire comment ses articles vous ont aidés!

VN:F [1.9.21_1169]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.21_1169]
Rating: 0 (from 0 votes)

Kevin Phaneuf

Hobbyiste passionné, Kevin est un enthousiaste inarrêtable. C'est d'ailleurs cet enthousiasme doublé par son hyperactivité qui le poussent à animer la communauté des Wargamers, au point d'enchaîner projets de peintures, gigantesques batailles et campagnes narratives. Inclusif, positif et toujours prêt à écouter pour mieux conseiller, il espère vous informer et inspirer à travers ses articles et ses trop nombreux projets. Il voue aussi une adoration pour les jeux de mots alors... vous êtes avertis…
See all my posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*